Votre Orthodontiste

Orthodontie et orthopédie dento-faciale

Spécialistes orthodontieL’orthodontie, tirée du grec  » ortho « , droit et  » odontos  » : Remettre les dents droites, ne représente qu’une partie du traitement d’orthopédie dento-faciale. Le spécialiste en orthopédie dento-faciale a pour mission de contribuer à améliorer :
  • L’esthétique du sourire par un meilleur alignement et positionnement des dents
  • L’esthétique du visage par la correction des mauvaises positions des mâchoires
  • Le fonctionnement de certaines activités de la face telles que la mastication, la déglutition, la phonation et même la respiration.
En effet la correction orthopédique d’une largeur insuffisante des mâchoires (maxillaires) favorise une meilleure position de la langue et peut ainsi améliorer la phonation et la déglutition. Elle peut aussi, si elle concerne le maxillaire du haut et si l’enfant est jeune, faciliter dans certains cas la respiration par le nez en  augmentant  la largeur du conduit nasal lié anatomiquement à ce maxillaire. Le rétablissement d’un meilleur emboîtement des dents de la mâchoire du bas sur celles du haut facilite la mastication et la déglutition. Dans son traitement, l’orthodontiste doit prendre en compte tous les aspects de la santé de l’enfant car outre la bonne mise en œuvre des appareils, de nombreux facteurs conditionnent sa réussite et la stabilité des améliorations obtenues : Croissance, nutrition, ventilation nasale, allergies respiratoires, tonus musculaire, hérédité, psychisme, etc. Il peut donc être amené à faire appel à d’autres professionnels médicaux : ORL, allergologues, orthophonistes et kinésithérapeutes, généticiens, etc. Chez l’adulte le cadre des thérapeutiques est différent, mais il peut être tout aussi complexe. Le traitement peut consister en un simple réalignement des dents et aller jusqu’à la correction chirurgicale d’anomalies de position des maxillaires.

Les spécialistes de l’orthodontie

  • Les spécialistes qualifiés en Orthopédie dento-faciale.
Ce sont des chirurgiens-dentistes (titulaire du doctorat en chirurgie dentaire : 6 années d’études après un concours d’entrée commun avec les médecins) qui ont approfondi leur formation dans cette discipline par un enseignement supplémentaire de quatre ans à la fois théorique à l’université, abordant tous les thèmes cités au paragraphe précédent, et clinique à travers un exercice hospitalier en CHU. Ces quatre années de formation sont sanctionnées par un examen national. Le chirurgien dentiste peut alors demander au conseil de l’ordre son inscription sur la liste des spécialistes de son département d’exercice. Il sera répertorié sous cette rubrique dans l’annuaire téléphonique. Il doit aussi s’engager à exercer exclusivement l’orthodontie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *